ARTOUSTE

Le train le plus haut d'Europe

Locotracteur Billard T60D
Locotracteur Billard T60D

La ligne du lac d'Artouste a été construite et ouverte en 1924, en tant que chemin de fer industriel Decauville à voie de 500mm, destiné à transporter hommes et matériaux nécessaires à la construction d'un impressionnant barrage hydroélectrique au fond du cirque fermant la vallée du Soussouéou, petit affluent du gave d'Ossau. Vallée au décors presque lunaire, où seuls les pins sylvestres et une végétation rase et verte, se partagent l'environnement avec le monde ultra minéral de haute montagne. Pour la faune des lieux, on note l'omniprésence des moutons et des vaches de montagne qui fournissent le lait pour les célèbres fromages Ossau-Iraty, survolées par la danse des Gipaètes barbus et de rares aigles, à l'affût de quelque charogne. Charognes que leur disputent les derniers lynx sauvages de France, présents dans cette petite vallée du Soussouéou, sous le regard prudent des izars, le chamoix des Pyrénées. Longtemps, la SNCF fut l'exploitant de cette ligne, avant qu'en 1981, la SNCF cède l'exploitation à une régie municipale de la ville de Laruns, à la demande du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques. Malgré ce fait, le matériel roulant est toujours aux armes de la SNCF, 30 ans plus tard ! La ligne est aujourd'hui propriété de la SHEM, filiale du groupe SUEZ-GDF (ex filiale de la SNCF). 

Pour accéder au chemin de fer, il faudra à Fabrèges, prendre la télécabine qui aboutit à la gare de la Sagette d'où démarre le petit train, à quelques 2000 m d'altitude ! De la Sagette, la vue est époustoufflante sur la vallée et sur le lac de Fabrèges. De l'autre côté, le Pic du Midi d'Ossau, domine !

Et c'est parti pour 9 km, (10 km à l'origine, mais 1km a été abandonné en 1984. A la vitesse maxi de 18 km/h, dans un décors à couper le souffle, grandiose de rudesse et de beauté. La voie est à l'à pic du vide. Au départ, le train s'engouffre de suite dans un tunnel de 314 m. de long permettant de quitter la vallée de Fabrèges pour celle du Soussouéou. La traversée se fait à 12km/h et paraît longue, noire, et l'on respire à plein nez les gaz d'échappement du locotracteur ! Mais le grand bol d'air pur va vite nous remettre de ce début difficile ! La suite du voyage, est jalonée de courbes et contre-courbes incessantes, parfois à rayon très court, coincée entre les abruptes falaises, et le vide impressionnant auquel nous soumet le petit train. La voie est parfois à l'aplomb vertical sur un surplomb bétonné, sans aucun garde fou ! Frisson garanti ! (Voir les vidéos). Des zones où la vitesse du petit train tombe à 8 km/h maxi ! Et puis au bout d'une heure, après avoir croisé à plusieurs reprises dans des stations intermédiaires, les nombreux convois circulant sur cette ligne, on se retrouve face à l'immensité du barrage fermant la vallée. C'est la gare terminus du Lac. Il faudra encore grimper pendant 30 mn à pied avant d'atteindre le Lac d'Artouste. La buvette au sommet est la fort bienvenue !

En avant première, suivons en diaporama le train d'essai ...

ARTOUSTE - Le train le plus haut d'Europe
Ligne à voie étroite de La Sagette au Lac d'Artouste dans les Pyrénées Atlantiques.
ARTOUSTE 2010.rar
Archive de donnée comprimée 1.7 MB